Le patrimoine naturel en Sèvre & Loire

28 mai 2019
photo du port de Montru sur le marais de Goulaine.

Des sites préservés et protégés

Situé au sud-est de Nantes, le marais de Goulaine s’étend sur 2 000 hectares plus une zone inondable de 1 215 hectares, sur les communes de Saint-Julien-de-Concelles et du Loroux-Bottereau au Nord, du Landreau à l’est, de La Chapelle-Heulin au sud-est et de Haute-Goulaine au sud.

Ce site exceptionnel présente des niveaux réglementaires élevés : classé dans le réseau européen Natura 2000.

Aujourd’hui la gestion du marais de Goulaine s’effectue à l’échelle du bassin versant par le Syndicat Mixte Loire et Goulaine (SMLG).

Un grand réservoir pour la faune et la flore

  • La Directive “oiseaux” de 1979 définit un cadre de protection pour 181 espèces et sous-espèces menacées. Des Zones de Protection Spéciales (ZPS) ont été définies dans chaque pays afin d’assurer la protection des espèces menacées.
  • La Directive “Habitats-Faune-Flore” de 1998 qui répertorie plus de 200 types d’habitats, 200 espèces animales et 500 espèces végétales présentant un intérêt communautaire et nécessitant une protection. Des ZSC (Zones Spéciales de Conservation) ont été définies dans le même but que les ZPS.

Le marais est un site naturel inscrit depuis 1970 et un site naturel classé depuis 2001. Il est aussi inclus dans le réseau européen Natura 2000.

Aujourd’hui, le marais est un grand réservoir piscicole : c’est la plus grande frayère à brochets de France.
Néanmoins, elle subit les ravages de la prolifération des écrevisses de Louisiane depuis l’introduction de cette espèce dans les marais en 2012. En effet, même si celle-ci détruit la jussie – plante aquatique envahissante – elle mange aussi les œufs et tous les alevins, notamment des brochets, carpes et des batraciens.
Les pêcheurs professionnels parviennent cependant à réguler l’espèce.

Se balader aux abords du Marais, c’est possible : à pied, à vélo.

La Maison bleue vous accueille au Pont de l’Ouen à Haute-Goulaine pour des expositions, des balades en barque, des sorties nature.

L’EAU, UN GRAND PATRIMOINE A PRÉSERVER

Le territoire est bordé par l’eau qui s’écoule, La Loire, la Sèvre, la Sanguèze et la Divatte offrent un cadre de vie agréable en Sèvre et Loire !
Lieux de balades à pied ou en vélo, et même en canoë, sources d’inspiration et d’oxygénation, paysages à découvrir et à préserver, ces lieux d’eau naturels permettent de s’échapper rapidement et paisiblement au milieu de la nature.

L’amélioration de la qualité de l’eau est un véritable enjeu aujourd’hui et pour l’avenir. Plusieurs actions sont menées par les partenaires locaux, comme l’EPTB de la Sèvre Nantaise, le Syndicat Loire aval, le Syndicat Loire et Goulaine.

LE PAYSAGE, UN ESPACE DE PLEINE NATURE

La qualité des paysages en Sèvre et Loire vous permettra de vivre pleinement les 4 saisons !

Les espaces naturels (Le Perthuis Churin, le plan d’eau du Chêne, etc …) en été pour un pique-nique familial ou une sortie sportive, la vigne aux couleurs jaune-orangé à l’automne, la brume sur les rivières et la Loire en l’hiver, les fleurs de toute part au printemps !

Les vallons vous offriront des points de vue sur le paysage naturel à découvrir ou redécouvrir !

 

Accessibilité